GSM : 0471 55 95 97

Nr. Gratuit : 0800 71 400

  • Facebook Social Icon

Dégât des eaux : qu’est-ce qui est couvert ?

 

L’avis du contre-expert pour les dégâts des eaux :

 

Dans la police habitation et l’assurance incendie, il est prévu une section dégâts des eaux.

A quelques exceptions, la plupart des assurances sont très précises quant à la couverture de cette section.

 

Un contre-expert fait la différence entre les dégâts des eaux par infiltration, par le toit ou suite à une fuite.  Souvent les infiltrations ne sont malheureusement pas couvertes.

Des discussions surviennent souvent entre vous, l’expert et l’assurance.   C’est à ce moment-là que le contre-expert est en mesure de vous aider !

 

Est-ce que l’eau est entrée par le toit et a humidifié la paroi  ou est-ce que la paroi est humide suite à de la pluie – donc par infiltration ?

 

Est-ce que le sol et le mur sont humides suite à la fuite d’une conduite d’eau ou l’humidité est-elle due à la remontée d’eau souterraine ?

 

Aujourd’hui le contre-expert utilise des techniques de plus en plus modernes lui permettant de déterminer l’origine exacte de la source du sinistre. Par exemple, afin de vous montrer des  images de détection des fuites dans une conduite de chauffage, on utilise une caméra endoscopique.

 

Cette caméra permet d’inspecter le tuyau sur toute sa longueur et de découvrir les fissures, les dégâts de la tuyauterie et l’endroit précis qui doit être réparé.

 

Ce n’est qu’un des nombreux exemples de techniques spécialisées mises en œuvre lors d’une contre-expertise en matière de dégâts des eaux.

Cette technique est non seulement un argument très fort permettant d’obtenir un dédommagement mais elle permet aussi de réparer plus facilement l’endroit abîmé sans devoir casser une grande partie du sol ou de la paroi.

 

Attention :
 
Dans le cas d’un sinistre, si un recours envers un tiers est intenté, la détection de la fuite s’avère nécessaire afin d’obtenir la preuve indispensable de l’origine de la cause.